SUIVEZ-NOUS

Magno Novaes : « Je m’investis à 100% »

À 36 ans, Magno Novaes est depuis le début de saison éducateur des U20 Élite, en binôme avec Jean-Pascal Singla. Une nouvelle aventure qui démarre très fort, ses joueurs étant tout simplement leaders de leur poule.

Magno, comment vis-tu cette saison ?
C’est une année de transition. Avec la formation que je suis en train de passer, j’ai pu apprendre beaucoup de nouvelles choses. En quelque sorte, nous apprenons l’autre côté du métier. Il y a pas mal d’éléments que j’ignorais et que je découvre cette saison.

Travailler avec des jeunes, est-ce particulier ?
C’est différent. J’ai toujours été habitué à travailler avec des équipes professionnelles. Avec les jeunes, tout est différent. Nous devons leur rappeler des choses basiques au quotidien, alors qu’avec les adultes, nous ciblons quelques domaines. Jean-Pascal Singla, avec qui je travaille avec les U20, me facilite beaucoup les choses. Nous travaillons en binôme, je suis très bien tombé avec lui.

Quelle est ta plus grande satisfaction dans cette fonction ?
Quand tu passes un message et que tu vois le résultat sur le terrain. Voir la théorique se confirmer dans la pratique, c’est beaucoup de plaisir. La transmission me plait énormément, je suis très heureux d’amener ce que je sais aux jeunes. Je m’investis à 100% dans cette activité, il y a quelque chose de très fort dans ce groupe.

Vous êtes en tête de votre championnat. Même si la formation reste la priorité, on imagine que tu es satisfait de ce premier bilan comptable.
Oui, c’est important de concrétiser les efforts par des résultats. Avec Jean-Pascal, notre travail est d’amener nos joueurs plus haut. On va dire que les U20 sont la réserve de la réserve. Le but, c’est d’accompagner nos jeunes, dans un premier temps, vers la N3. Nous veillons à les mettre dans une bonne dynamique pour qu’ils soient à 100% et aient une chance de rejoindre l’équipe de Franck et Antoine.

Ces premiers mois en tant qu’éducateur sont donc satisfaisants ?
Oui, tout à fait. Au départ, je faisais cela par rapport à ma formation. Au fur à mesure, tu t’attaches à cette équipe et tu t’investis totalement. D’autant que Jean-Pascal m’apprend beaucoup de choses, c’est très formateur. Il y a encore quelques temps, je ne me voyais pas entraîneur. Maintenant, je trouve cette fonction très plaisante. On verra bien la suite, mais le départ est satisfaisant. On y prend goût !

A lire également

  • Ville de Béziers
  • Agglomération Béziers Méditerranée
  • La Région Occitanie
  • Hérault Département
  • Angelotti
  • 1001 Interimair
  • EGF Electricite